Cocteau Twins

Publié le par Vivien SCALBERT

cocteau-01.jpg La dernière fois, j'avais traité de Dead can Dance... C'est donc suivant une certaine logique que je vous parle aujourd'hui de Cocteau Twins, groupe qui me fascine assez par son approche et évolution artistique. 
On peut parler d'un certain parallèle dans la carrière de ces deux groupes, tous deux ont évolué de la cold wave originelle vers une musique plus éthérée, portée par une voix féminine reconnaissable, et fait carrière sur la label indépendant 4AD. Dead can Dance ayant d'ailleurs débuté en faisant les premières parties des Cocteau !
Cependant, laissons là les comparaisons qui au final sont relativement superficielles en ce qui concerne ces deux formations. Cocteau Twins est un groupe écossais, formé en 1979 et séparé en 1998. Leur style unique, qualifié de "dreampop", et les vocalises féériques d'Elizabeth (ou Liz) Fraser les ont conduits à une renommée mondiale.
Leur musique est aérienne, à la fois mélancolique et légère, mais surtout très abstraite offrant ainsi une grande liberté d'interprétation à l'auditeur qui peut ainsi personnaliser son écoute à volonté ! Cette approche très particulière, cette abstraction que je tends à qualifier de 'kaléïdoscopique' (leurs pochettes étant d'ailleurs souvent de simples taches de couleur) permettent de créer une grande complicité avec l'auditeur. 

Pourtant, cette légèreté et cette personnalité uniques n'ont pas toujours été la marque de fabrique de la formation: paradoxalement, si on peut considérer que Cocteau Twins est un des groupes issus de la cold-wave qui a le plus évolué vers une musique légère et positive, le premier album, "Garlands", 1982 concentrait probablement les aspects les plus sombres du genre. Car c'est une galaxie qui sépare "Garlands" de ce qui suivrait plus tard... Le son si typique des Cocteau ne transparaît qu'à peine, on navigue dans une cold-wave particulièrement sombre, glauque, voire malsaine... 

Pourtant, dès le deuxième essai, le son se transforme. En 1983 "Head Over Heels" voit le jour. Bien qu'encore très influencé par les sonorités d'origine, ce deuxième opus est toujours sombre mais sans être dérangeant et le son qui fera la marque de fabrique du groupe commence à transparaître, notamment sur des morceaux comme "Sugar Hiccup". Mais la révélation se fera réellement en 1984, avec le troisième album: "Treasure". Les Cocteau Twins s'affirment réellement avec un petit bijou de poésie fragile et le chant volatile unique de Liz Fraser prend son envol. C'est donc sur cette même lancée que se fera toute la carrière future du groupe.

Il y a donc matière à être intrigué sur le gouffre entre "Garlands" et l'identité sous laquelle tout le monde connaît les Cocteau. A tel point que j'en suis venu à m'interroger: "Garlands" n'aurait-il pas représenté une forme de 'purge' pour le groupe ? Un moyen de concentrer et d'enfermer tous les aspects les plus 'vils' de leur art, ce qui leur aurait permis ensuite d'évoluer vers ce son justement si léger ? C'est d'autant plus intriguant que tout au long de sa carrière, le groupe n'aura de cesse d'évoluer vers davantage de légèreté, vers une musique toujours plus accessible alors que ses membres vivront des moments particulièrement difficiles, les problèmes d'addiction à la drogue ou la dépression nerveuse de Liz Fraser teintant les dernières années de l'aventure Cocteau Twins d'une note amère.

Parmi les travaux du groupe, outre de nombreux EP (mini-albums) et singles, on notera le très atmosphérique "Victorialand" en 1986, dépouillé de rythmiques (ceci étant dû à l'absence de Simon Raymonde, occupé à ce moment à travailler sur le célèbre projet This Mortal Coil), "The Moon and the Melodies", la même année, en collaboration avec le pianiste Harold Budd, ou encore le fameux "Heaven or Las Vegas" en 1990 qui sera leur dernière collaboration chez 4AD avant de signer sur une major où ils sortiront deux albums avant de se séparer. "Milk & Kisses", 1996, est leur chant du cygne qui s'achève sur le superbe morceau "Seekers Who Are Lovers".

Liz Fraser est connue pour avoir participé à l'album "Mezzanine" de Massive Attack. Elle a participé à l'écriture de trois morceaux sur lesquels elle chante également. L'un de ces trois morceaux est le célèbre "Teardrop". Parmi ses collaborations célèbres, citons celle avec le compositeur Craig Armstrong (également collaborateur de Massive Attack) sur le tout autant célèbre "This Love". Elle apparaît également sur un DVD live de Yann Tiersen. Des rumeurs circulent sur la sortie d'un éventuel album solo mais pour l'instant rien n'est encore confirmé.

Cocteau Twins reste un groupe marquant de l'histoire du rock indépendant, bien qu'assez "80's" dans les sonorités, leur musique fait preuve dans le fond d'une grande intemporalité. Un mélange de féérie, d'onirisme coloré... C'est probablement une approche très instinctive de la musique, très spontanée, qui a conduit à cette "dreampop" unique, Liz Fraser chantant souvent dans une langue imaginaire (encore une fois à l'instar de Lisa Gerrard de Dead can Dance). 


Discographie:

- Garlands (album - 1982)

- Lullabies (EP - 1982)

- Peppermint Pig (EP - 1983)

- Head Over Heels (album - 1983)

- The Spangle Maker (EP - 1984)

- Treasure (album - 1984)

- Aikea-Guinea (EP - 1985)

- Tiny Dynamine (EP - 1985)

- Echoes in a Shallow Bay (EP - 1985)

- Love's Easy Tears (EP - 1986)

- Victorialand (album - 1986)

- The Moon and the Melodies (collaboration - 1986)

- Blue Bell Knoll (album - 1988)

- Heaven or Las Vegas (album - 1990)

- Four-Calendar Cafe (album - 1993)

- Twinlights (EP acoustique - 1995)

- Otherness (EP de remixes -1995)

- Milk & Kisses(album - 1996)

- BBC Sessions (compilation - 1999)

- Lullabies to Violaine (compilation de tous les EP et singles - 2005) 

Liens :

Site officiel:www.cocteautwins.com/
Fansite sur CT et DcD: forjm.free.fr/
Portail et fansite: www.cocteautwins.org/
Site officiel d'Elizabeth Fraser: www.elizabethfraser.com/
Blog officiel de Robin Guthrie: www.robinguthrie.net/
Myspace officiel de Robin Guthrie: www.myspace.com/robinguthrie

Publié dans Musique

Commenter cet article

hyatt 30/01/2008 18:41

Merci de m'avoir fait découvrir ce groupe! J'aime le chant et la musique ! ^^

Gwenouille 14/01/2008 21:10

Oh z'aime,z'aime,z'aime les Cocteau Twins :niais:Merci pour l'article Vivi,ça me permet d'en découvrir un peu plus ^^